Barthélémy Toguo
- œuvres - works projets - projects publications biographie - biography textes - texts liens - links contact actualités - at present -
 
>press
interviews
critics

Presse / Press

Palais de Tokyo, communiqué de presse, Exposition du 13 octobre 2004 au 23 janvier 2005
.
Bathélémy Toguo, "The Sick Opera"  

Première grande exposition monographique de Barthélémy Toguo dans une institution à Paris, elle s'inspire de l'identité du Palais de Tokyo. L'artiste habite l'espace en créant différentes scènes théâtrales, réunies sous le titre générique "The Sick Opera".

Une première installation scénique intitulée "The World's Greatest" mêle vidéos, sculptures et dessins. L'artiste met en scène sa vision du monde dans lequel les individus se perdent dans le va-et-vient de sentiments divers : souffrance, amour, peur, sexe, bonheur… Cette installation est également marquée par des prises de position fermes ou ironiques : "Wanted", "$1000000000 Mass Destruction Weapons", "Switzerland Bank", "Jewish Inheritance", "You", "Sexy Thing", "Shame on You", "The Frog's Erection", "A 10 Second Coitus".

Barthélémy Toguo s'interroge également sur la sexualité, ses plaisirs, ses pratiques, ses complexités et ses dérives à travers son installation "Having Sex Kills". Celle-ci présente une multitude de céramiques, sculptures en terre glaise recouvertes d'émail, à la fois érotiques, violentes, joyeuses et tristes… Prisonnières d'une structure en plexiglas et discrètement voilées par une moustiquaire tombant majestueusement des cieux.

Au centre, il intègre des sculptures mi-femmes, mi-objets, "Sweet Party", placées en action devant une cage de football grandeur nature ou prises dans ses filets. Sur les murs, se trouvent différentes séries de dessins et d'aquarelles tels que "Festival of Grapes", "Animal Pleasure", "Wild Man" ou "Dream Catchers" dans lesquelles il célèbre l'être humain. Ces dessins aux traits sinueux et hypnotiques "esquissent des corps inachevés, amputés, aux gestes laissés en suspens de peur d'en signer la beauté définitive".

L'exposition se prolonge par l'installation interactive/performance "Climbing Down" dans laquelle l'artiste s'interroge sur la quête de l'homme à s'élever. Que va-t- il découvrir au-dessus ?

Avec une garnde polyvalence artistique et une véritable maîtrise de différents médiums, Barthélémy Toguo développe une œuvre complète, riche et sensible, proche des préoccupations sociales et centrée sur les émotions humaines : une œuvre dont la Vie est l'obsession.


.
top / haut

-
  .
top / haut